VENDETTA ©
Bien le bonjour , ou bonsoir .

Bienvenue sur Vendetta . Sachez qu'il s'agit d'un forum RPG basé sur un monde fantastique et futuriste . Nous sommes à Sydney en 2087 . Le monde magique s'apprête à rentrer en guerre contre les Hommes . Anges , Shadows , Modificateurs & Oracles , ils seront tous de la partie .

Nous demandons 15 lignes de RP . Nos présentations sont rapides . Nous aimons la bonne ambiance . Nous recherchons des gens motivés pour jouer CAM GIGANDET & KELLAN LUTZ <3

Rachael Taylor , Alex Pettyfer , Kirsten Dunst , Sarah Michelle Gellar , Kristin Cavallari , Dave Annable , Matt Dallas , Paul Walker et encore pleins d'autres avatars sont libres .

N'hésitez plus <3
Le Staff .



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Si vous désirez reste sur Vendetta, n'oubliez pas de vous recenser en envoyant un mp à un des Admin. Cordialement, Surfey.
http://vendetta-is-now.1fr1.net/annonces-f2/a-lire-recensement-avertissement-t453.htm#7845

Partagez | 
 

 Nathaniel Leith Walberg __ 100%

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel L. Walberg
NATHOU - « Devenez fous; Ca ne vous coûtera que votre saineté d’esprit. »
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Nature : Shadow.
Copyright : Cherry.
Star sur l'avatar : Garrett Hedlund.
Date d'inscription : 05/04/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Invisibilité.
Relationships ;:
Topic ;: 0N

MessageSujet: Nathaniel Leith Walberg __ 100%   Dim 5 Avr - 21:06








        NATHANIEL LEITH WALBERG.
        Autrefois connu sous le nom de Geoffrey Antoine Durieu.


        Âge___ 170 ans, plus ou moins. Au bout d’un moment, surtout quand on est blasé comme lui, on arrête de compter. Je pense que tout le monde comprendra qu’on n’a du mal avec les bougies, une fois le premier siècle passé. Ah, et au fait, physiquement, il fait a peine 25 ans.

        Nature____ Shadow. Et pourtant, rien chez lui n’aurait pu le prédestiner a devenir un être ancestral de ce type. A croire que le choix d’on ne sait qui ne s’est pas fait par rapport aux actions passées. Au contraire. Peut-être était-ce pour lui donner possibilité de vengeance. Même si ses ennemis ont disparus depuis longtemps.

        Don________ Invisibilité, en plus, assez bien contrôlée. Et c’est bien pratique, surtout pour ce cher monsieur qui déteste être agacé, remarqué, socialisé, entouré, avec la compagnie, ect, ect. Vous avez compris l’idée, quoi. Malgré les avantages que tout le monde voit a ce don ; Alias tranquillité, possibilité de mouvements & capacité de fuite incroyables, voyeurisme, j’en passe et des meilleures, il y a aussi un ou deux inconvénients, et pas des moindres : Comme de rester bloqué en version « homme invisible » contre sa volonté pendant une durée indéterminée, ou de disparaître sans le vouloir, et pas toujours au bon moment. Mais bon, on peut pas tout avoir.

        Date de naissance___ 25 décembre 1918 ; Bien le bonjour au cadeau de Noël !

        Date du décès________ 13 mars 1943 ; Au revoir le résistant.

        Date de la renaissance____ 26 décembre 1999 ; Ah non ! Le revoilà !



Dernière édition par Nathaniel L. Walberg le Mer 8 Avr - 0:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel L. Walberg
NATHOU - « Devenez fous; Ca ne vous coûtera que votre saineté d’esprit. »
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Nature : Shadow.
Copyright : Cherry.
Star sur l'avatar : Garrett Hedlund.
Date d'inscription : 05/04/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Invisibilité.
Relationships ;:
Topic ;: 0N

MessageSujet: Re: Nathaniel Leith Walberg __ 100%   Dim 5 Avr - 21:07

13 MARS 1943.
Whispers in the Dark.





My love is
A burning, consuming fire.


    « Cassez-vous ! Ils nous ont trouvés !
    Merde ! Emilie, vite, cours.
    Pas sans toi.
    Vas t’en ! Fais pas l’idiote.
    Non !
    »

    Geoffrey grogna tandis qu’il vit sa fiancée charger un P. 08 Luger* qu’elle avait volé a un Allemand une ou deux semaine auparavant, et qu’elle se planquait avec les hommes au lieu de prendre la fuite dans les tunnels creusés a cet effet avec les autres femmes. Il marmonna une série de jurons dans sa barbe en saisissant son Mas 38*. Jean, son ami d’enfance lui donna un coup de coude, histoire de le faire taire. Geoffrey admit qu’il avait raison et s’excusa d’un signe de tête. Mais quand même, il fallait le comprendre. Non seulement ces salauds de collabo’ avaient trouvé la planque – que Geoffrey avait grandement contribué a construire – mais ils allaient très certainement la détruire, les tuants par la même occasion. En plus de cela, sa petite amie, qui n’avait rien a faire ici, s’obstinait a rester et a vouloir se battre. Il y avait de quoi avoir les nerfs en pelote, quand même. Armand, qui était censé se trouver dans la partie « visible » de la planque, vint haletant se cacher avec les autres. Sa présence glaça tout le monde. Ca voulait dire qu’ils étaient entrés. Tout le monde le regardait avec insistance.

    « Ils ont eut Ambroise, déclara-t-il froidement en parlant de sa propre femme, tout deux étaient chargés de faire ‘la couverture’, les gens devaient penser qu’il n’y avait qu’eux deux dans la maison.
    T’es sérieux ?
    A ton avis ?

    Emilie vas t’en ! Murmura Geoffrey, luttant corps et âme pour ne pas lui hurler dessus.
    Alors viens avec moi. Rétorqua-t-elle calmement.
    Je peux pas, tu le sais. Je peux pas les lâcher.
    Et bah moi, c’est toi que je peux pas lâcher.
    Putain, tu…

    Vos gueule ! Lâcha Jean, crispé.
    Qu’est ce qui t’arrive ? Chuchota l’homme, bouche bée.
    Les pas se sont rapprochés.
    Ils sont pas loin du trompe l’œil.
    Lança Armand dans un souffle. »

    Tout le monde attendit, tendus a l’extrême, les mains crispées sur leurs armes. On entendit toquer. Ils avaient comprit. Geoffrey se retient de jurer et serra les dents. Emilie lui agrippa sa main libre. Ils s’embrassèrent brièvement, sans un bruit. Soudain, le bruit se retrouva pile au centre de la porte, alors dans un mélange d’appréhension et de soulagement – le suspense enfin terminé – la dizaine de personne dans la pièce cachée armèrent leur armes et les pointèrent en plein sur la porte. Celle-ci s’ouvrit a la volée et tout le monde fit feu à l’aveuglette. Geoffrey entendit le clic qui signifiait qu’Emilie n’avait plus de balles. Il renversa une table pas loin d’eux.

    « Accroupis-toi là, et ne bouge pas !
    Mais…
    Exécution ! Recharge les armes.
    »

    Lui avait t’il lancé d’un ton qui ne souffrait d’aucune réplique, en même temps que toute les munitions qui étaient derrière eux et toutes les armes encore disponibles. Pendant ce temps, une bonne moitié du groupe était tombé.

    « On se casse ! »

    Hurla Jean. Emilie se leva, les bras chargées d’armes, tout les deux se mirent a courir a travers les tunnels, suivis par Geoffrey. La marche était fermée par Armand qui tirait a vue, les mâchoires serrées. Une fois dehors, la situation était pire. Encerclés, ils étaient braqués par une vingtaine d'hommes de la Waffen-SS Française. Geoffrey lâcha un juron, et, dans une tentative désespérée, leur demanda de laisser partir Emilie. Elle fut la première à mourir. Une balle dans la tête.

    « Bande d’enfoirés ! » Beugla-t-il en tirant sans réfléchir.

    Il cru voir deux ou trois hommes tomber, et au moment où il en aperçu un quatrième, il se rendit compte qu’un liquide coulait le long de son torse, il baissa la tête, trois impacts de balle dans le torse, un dans la cuisse gauche, un autre dans le genoux droit, son arme était a terre sans qu’il se soit rendu compte qu’il l’avait lâché, et pour cause, un trou béant gisait a la place de sa paume. « Eh merde. » Marmonna-t-il en tombant a terre, se retrouvant nez à nez avec le corps d’Emilie. Mais il était content, la dernière chose qu’il voyait c’était elle. Alors doucement, il se laissa aller, ses yeux se fermant. Définitivement.


When darkness comes you know I'm never far
Hear my whispers in the dark.


[ *Noms d’armes utilisées au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Pour ceux/celles que ca intéresse : http://worldwar2.free.fr/index2.html =) ]


Dernière édition par Nathaniel L. Walberg le Dim 5 Avr - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel L. Walberg
NATHOU - « Devenez fous; Ca ne vous coûtera que votre saineté d’esprit. »
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Nature : Shadow.
Copyright : Cherry.
Star sur l'avatar : Garrett Hedlund.
Date d'inscription : 05/04/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Invisibilité.
Relationships ;:
Topic ;: 0N

MessageSujet: Re: Nathaniel Leith Walberg __ 100%   Dim 5 Avr - 21:08

13 MARS 1943, bis.
Passive.





Dead as dead it can be.


    Il se réveilla, hébété, hagard. Son premier réflexe, une fois assis, fut de chercher des yeux sa fiancée. Puis il se souvint qu’elle était morte. Et d’ailleurs, lui aussi, non ? D’instinct, il se passa les mains sur le torse, a la recherche d’un quelconque impact de balle, pour finalement n’en trouver aucun. Il fronça les sourcils ; Qu’est ce que cela voulait dire ? Il regarda autour de lui, il avait l’impression d’être totalement seul, comme dans… « Le néant ? » c’était sorti tout seul. Il n’avait jamais cru au paradis ou a l’enfer, jamais cru a une vie après la mort. Et constater qu’il avait eu tord n’était pas vraiment la meilleure nouvelle de sa vie, enfin, plutôt de sa mort. D’ailleurs, maintenant qu’il était là, il ne savait pas ce qu’il devait faire. Il passa une main dans ses cheveux blonds, surpris de constater qu’il n’y avait aucune saleté sur ceux-ci. On aurait dit qu’il venait de sortir d’un bon bain. Même ses vêtement était totalement intacts et immaculés. C’était vraiment trop bizarre pour lui.
    Il se redressa, s’attend a tout moment a ce que son genoux le lâche, mais non. Il tenait debout. Au début, il se mit a erré, sans but dans une sorte de néant. Un endroit indescriptible, bien que l’on pouvait aisément dire qu’il était froid et – c’était le cas de le dire – sans vie. Pendant les cinquante-six années qu’il passa dans le Néant, il n’eut de cesse de chercher Emilie. Il ne savait pas si elle était là, au début, il y croyait dur comme fer. Il en était certain, mais au fur et a mesure que le temps filait, il perdait espoir. Ses yeux bleu perdait leur vie, leur lueur, il traînait des pieds, cherchait sans chercher. Alors qu’au début, il s’attendait a la voir a tout moment, a la fin, il se disait juste qu’elle n’était pas là. Comme si elle était morte une seconde fois.


Go ahead and play dead


26 DECEMBRE 1999.
Rebirth.




    56 ans après sa mort, il est ramené a la vie. Sans vraiment comprendre pourquoi. De nombreux pourquoi : Pourquoi lui et pas un autre ? Pourquoi il devait revivre dans un monde a ce point nouveau ? Pourquoi il n’y était pas avec Emilie ? Pourquoi il était revenu en Shadow et pas en Ange ? Ce n’était pas des questions qui le torturaient, mais il aimerait en connaître les réponses. Toujours est-il qu’il est revenu sur Terre, sous la forme d’un Shadow. Avec une nouvelle enveloppe charnelle, et un don bien pratique. Mentalement, il n’avait aucunement changé, mais physiquement…
    « Ca cloche. » avait-il déclaré la première fois qu’il s’était vu dans un miroir. Et pour cause. Autrefois, ses cheveux étaient longs et blonds, sa nouvelle enveloppe les avaient bruns foncés, presque noirs, et courts. De même, ses yeux étaient noirs, et là, ils étaient bleus clair. Tout cela n’étaient que des détails sans grandes importances, et il y en avait d’autre : par exemple, il était beaucoup moins musclé qu’avant, et un petit peu plus grand. Mais cela ne l’empêchait pas de retrouver ses traits caractéristiques, comme son visage fin par exemple.
    Ce n’était pas son corps. Il avait été ramené, il avait prit possession d’un nouveau corps. Alors, il avait décidé que puisqu’il avait changé, il allait tout changer. Son nom déjà, il échangea son patronyme Français pour un anglais et devint Nathaniel Luke Walberg. Pourquoi ? Aucune idée, c’était un nom qui sonnait bien a son oreille. Le corps dont il avait prit possession s’appelait déjà Luke Walberg, il n’avait fait que changer de prénom, en fin de compte. Il voyagea beaucoup, pendant plusieurs années, restant plus longtemps a certains endroits, pour finalement s’installer a Sydney.


La vie recommença et devint une vie ‘normale’.


    Il trouva un petit job de serveur dans un restaurant quelconque, il emménagea dans un petit appartement remplis de gadget moderne, apprit seul a contrôler son don, et une petite routine agréable – surtout pour quelqu’un qui avait vécu la seconde guerre mondiale – se mit en route.


« La guerre ? Plus rien a fiche, désolé. »


(Je trouve cette fin complètement naze, désolée. ><)


Dernière édition par Nathaniel L. Walberg le Mer 8 Avr - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lólúnëwen p. Nárwen
    HIT LIST
    never forget your past

avatar

Féminin Nombre de messages : 1244
Age : 28
Nature : Modificatrice <3
Copyright : (c) Genesis.
Star sur l'avatar : Katie Cassidy .
Date d'inscription : 28/02/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Inquisitrice & Modificatrice .
Relationships ;:
Topic ;: 0N

MessageSujet: Re: Nathaniel Leith Walberg __ 100%   Lun 6 Avr - 23:03

    Bienvenue !
    Je te reserve l'avatar pendant une semaine , si mon message te dérange je le supprimerais !

_________________

      ©️ Princess'


      - lólúnëwen psychalya shyenilayne elleswera Nárwen
      { Le passé est ce qui nous définit , on n'a beau essayer de lui échapper où d'en oublier les mauvais moments , le seul vrai moyen d'y échapper : c'est de l'améliorer ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel L. Walberg
NATHOU - « Devenez fous; Ca ne vous coûtera que votre saineté d’esprit. »
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Nature : Shadow.
Copyright : Cherry.
Star sur l'avatar : Garrett Hedlund.
Date d'inscription : 05/04/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Invisibilité.
Relationships ;:
Topic ;: 0N

MessageSujet: Re: Nathaniel Leith Walberg __ 100%   Mer 8 Avr - 0:38

( Ca rentrait pas x_x )

Bonus : 05 MAI 2081.
In pieces?


    Le cinq mai, c’est le jour où il l’avait rencontrée. Le jour ? non, le soir plutôt. C’était un soir normal pour Nathaniel. Le genre de soir qui faisait totalement partie routine, il sortait du boulot, passait par les ruelles sombres, après tout, il n’avait rien a craindre, non seulement il était un Shadow, mais en plus, il était invisible. Forcément, ca aide. Donc, ce soir là, il rentrait – visible – du boulot, quand il passa devant un Husky. Apparemment tout ce qu’il y a de plus normal. La pauvre petite chose avait ne semblait pas pouvoir bouger. Il s’accroupit, caressa doucement la tête de l’animal et découvrit que sa patte droite était peut-être cassée.


    « Bah alors ! Qu’est ce que t’as fichu ? »

    Il prit le chien dans ses bras, et au lieu de l’emmener chez le vétérinaire, son premier réflexe fut de l’emmener dans son appartement. Il entra sans faire de bruit dans l’immeuble ; les chiens n’étaient pas autorisés, et une fois dans l’appartement, murmura au chien de ne pas faire de bruit. Curieusement, on aurait dit que la bête avait tout a fait comprit.


    « Bon, qu’est ce que je vais faire de toi, moi ? »

    Lança-t-il au chien, qui lui répondit en penchant la tête sur le côté. Nathaniel haussa les épaules et posa délicatement la petite chose sur le canapé. Après un petit surfe sur le net, il sut plus ou moins ce qu’il devait faire. Il sortit deux minutes, le temps d’aller dans une pharmacie de garde acheter une attelle humaine qui avait plus ou moins la taille de la patte de Husky, et aussi des anti-douleurs, si ca marchait sur les Hommes, ca devait bien marcher sur les bêtes. Plus ou moins. En fait, il n’était pas tout a fait sur de ce qu’il faisait, mais il n’avait pas vraiment le choix.

    Une fois rentré, il soigna donc le Husky, qui se révéla être une Husky, il se servit a manger, a lui et au chien aussi. Et s’affala devant la télé. Jetant un coup d’oeil à l’animal, il se dit qu’il le garderait bien avec lui. Après tout, sage, silencieux, et qui mangeait de la bouffe humaine ; c’était de loin la plus adorable et la moins chiante des bêtes qu’il avait jamais vu en plus d’un siècle d’existence. Alors, pourquoi pas ?

    Vint l’heure d’aller dormir. Il couvrit la petite chose – restée sur le canapé – avec une petite couverture et alla se coucher. Le lendemain, il fut surprit de constater que ce n’est pas un chien qui dormait sur son canapé, mais une fort jolie demoiselle.


    « Euh, je me suis trompé d’appart’ ou quoi ? »

    Lança-t-il avec un petit sourire en coin et un haussement de sourcils caractéristique de… Ben de lui-même. La jeune femme se réveilla en sursaut et se cacha sous la couverture. Nathaniel sourit.


    « Modificatrice, hein ? J’aurai du m’en douter. T’avais des réactions beaucoup trop humaines pour un chien.
    Euh, je … Merci.
    Pas de quoi.
    Répondit-il, adossé au montant de la porte. Comment tu t’appelles ?
    Héliodora. Et toi ?
    Nathaniel. Ca te dis des fringues ?
    Euh…
    »

    Il ne lui laissa pas le temps de répondre qu’il était déjà repartis dans sa chambre, ressortant avec plusieurs vêtements sur les bras.


    « Choisit ce que tu veux. La salle de bain est là-bas. Fais comme chez toi. »

    Sur ce, il se dirigea vers la cuisine, prépara du café et s’installa dans le canapé en attendant qu’elle ait terminé. Ensuite, ils firent connaissance. Et sans s’en rendre compte, ils tombèrent amoureux.





Telling me to go
But hands beg me to stay
Your lips say that you love
Your eyes say that you hate


    Seulement il y avait un problème, et pas des moindres ; Elle devait protéger les humains, elle était une modificatrice, du côté du bien. Il était un Shadow, n’en faisait qu’a sa tête, il était du côté du mal. Mais ca marchait quand même entre eux. Puisque Nathaniel n’avait jamais vraiment prit position dans ce conflit.
    Mais il y eut un incident.
    Fâcheux incident.
    De rien du tout.


    La situation est simple, Nathaniel, Héliodora, dans un petit restaurant, petit mais très joli, bien décoré, on y mange très bien. L’ambiance est feutrée, intime. Jusqu’à ce qu’un rustre entre dans le restaurant. Il s’installe a une table pas loin du couple, et ne fait que de reluquer Héliodora. Agaçant, mais supportable. Nathaniel ne dit rien, mais il bouillonne. La jeune femme se lève pour aller aux toilettes. Nathaniel voit le type fixer ostensiblement Héliodora lorsqu’elle passe a côté de sa table. A la limite du supportable. Mais le pire, c’est lorsqu’elle revient, et que ce mec ose la toucher. En effet, il venait de l’attraper par le bras, et de lui faire une remarque désobligeante du genre « qu’est ce que tu fais avec ce truc alors que tu pourrais m’avoir moi, ma jolie » en plus ou moins vulgaire. Il voit Héli’ lui lance un regard assassin et le force a la lâcher, elle revient a la table. Le Shadow bouillait de colère.


    « Je vais me lever, et lui casser la gueule.
    Arrêtes Nath’, on passe une bonne soirée, ignore-le.
    »

    Nathaniel n’insista pas, il ne voulait pas la contrarier. Finalement, le type s’en va et la soirée se termine normalement. En rentrant, le même type adossé un mur dans une rue pas loin du restaurant. Ils passent devant lui. Il siffle Héliodora. La goûte d’eau qui fait déborder le vase. Nathaniel se jeta sur l’homme. Il lui assena assez de coups pour que l’autre s’effondre a terre. Mais avoir contenu sa colère n’avait pas rien arrangé, et Nath’ continuait de frapper encore et encore le pauvre type complètement hors service. Ce ne fut qu’au bout d’un moment qu’il se rendit compte qu’Héli lui hurlait d’arrêter. Au lieu d’éprouver de la culpabilité, il se tourna vers elle et lui dit, simplement :


    « Quoi ? »


You promise me the sky
Then toss me like a stone
You wrap me in your arms
And chill me to the bone
There's truth in your lies
Doubt in your faith



    « Tu es incontrôlable.
    Mais qu’est ce qui te prend, Héli ?
    T’as pas vu ce que t’as pas fait a ce pauvre gars ? !
    Il l’avait cherché
    , répondit-il calmement.
    – …
    Quoi ?
    Ca marchera pas.
    Qu’est ce que tu veux dire, tu veux rompre ?
    Oui.
    »

    Nathaniel encaissa le coup. Pendant un moment, il ne dit rien. Puis finalement, il regarda Héliodora droit dans les yeux, et dit simplement :

    « Si c’est ce que tu veux, très bien. La porte est là. Bonne continuation. »



All I've got's what you didn't take.


*


Behind the screen~
Pseudo : Cherry
Avatar : James McAvoy.
Avis rapide sur le forum : Le design est superbe et j’aime beaucoup l’idée et le contexte. Un vrai coup de cœur.
Code du réglement :
Spoiler:
 

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lólúnëwen p. Nárwen
    HIT LIST
    never forget your past

avatar

Féminin Nombre de messages : 1244
Age : 28
Nature : Modificatrice <3
Copyright : (c) Genesis.
Star sur l'avatar : Katie Cassidy .
Date d'inscription : 28/02/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Inquisitrice & Modificatrice .
Relationships ;:
Topic ;: 0N

MessageSujet: Re: Nathaniel Leith Walberg __ 100%   Mer 8 Avr - 0:48

    Alors Petit 1 , c'est loin d'être nul , bien au contraire !
    C'est riche en éléments , c'est très bien écrit , les musiques s'accordent parfaitement <3
    Bref , un coup de cœur pour ta fiche .
    Petit 2 , Tu ne te prend pas la tête pour écrire , tu y va au feeling et ça se voit .
    Bref , Je te valide avec plaisir !
    Pense a penser dans l'intrigue ou dans les sujets communs .
    Il y a , au besoin , un sujet de parrainage si tu as envie que l'on t'aide a bien t'intégrer !

_________________

      ©️ Princess'


      - lólúnëwen psychalya shyenilayne elleswera Nárwen
      { Le passé est ce qui nous définit , on n'a beau essayer de lui échapper où d'en oublier les mauvais moments , le seul vrai moyen d'y échapper : c'est de l'améliorer ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nathaniel Leith Walberg __ 100%   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nathaniel Leith Walberg __ 100%
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Nathaniel (Terminer)
» Enseigner, c’est apprendre deux fois | Nathaniel & Ange
» Nathaniel (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VENDETTA © :: « Entre l'Enfer et le Paradis il n'y a qu'un pas . » :: 
▬ prologue ; magic identity
 :: • présentations validées
-
Sauter vers: