VENDETTA ©
Bien le bonjour , ou bonsoir .

Bienvenue sur Vendetta . Sachez qu'il s'agit d'un forum RPG basé sur un monde fantastique et futuriste . Nous sommes à Sydney en 2087 . Le monde magique s'apprête à rentrer en guerre contre les Hommes . Anges , Shadows , Modificateurs & Oracles , ils seront tous de la partie .

Nous demandons 15 lignes de RP . Nos présentations sont rapides . Nous aimons la bonne ambiance . Nous recherchons des gens motivés pour jouer CAM GIGANDET & KELLAN LUTZ <3

Rachael Taylor , Alex Pettyfer , Kirsten Dunst , Sarah Michelle Gellar , Kristin Cavallari , Dave Annable , Matt Dallas , Paul Walker et encore pleins d'autres avatars sont libres .

N'hésitez plus <3
Le Staff .


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Si vous désirez reste sur Vendetta, n'oubliez pas de vous recenser en envoyant un mp à un des Admin. Cordialement, Surfey.
http://vendetta-is-now.1fr1.net/annonces-f2/a-lire-recensement-avertissement-t453.htm#7845

Partagez | 
 

 | Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas. } PV ; Jude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aässelya S.Tamblyn
    A.S « Memory of an Angel »

avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 27
Nature : Ange ;
Copyright : Petite Prune ;
Star sur l'avatar : Erica Durance ;
Date d'inscription : 19/04/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Contrôle de la douleur ;
Relationships ;:
Topic ;: 0N

MessageSujet: | Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas. } PV ; Jude   Mar 16 Juin - 1:06



Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas.








    La foret, un lieu ou les Humains pouvaient être à la fois fascinés ou tout simplement effrayés. Ce même lieu qu'aimait tant Aässelya, peut être le seul endroit où elle pouvait se retrouver un peu, pouvoir profiter du silence qui régnait entre ses arbres centenaires et marché ou bon vous semble, oui Aässelya aimait cela, bien plus que l'agitation de la ville, le bruit des moteurs qui tournent ou bien l'agitation des Humains qui couraient tout le temps pour allez au boulot ou bien rentrée chez eux le plus rapidement possible.
    Elle était arrivée depuis plus d'une heure maintenant, la journée n'avait pas été de tout repos pour elle, étant journaliste, elle avait fait plusieurs allers-retours pour son travail, elle passait ses journées à interroger des gens pour plusieurs reportages, à prendre des photos pour le journal local et repartir tout mettre en place dans son petit bureau au 9eme étage d'un immeuble vieux, mais coquet.
    Ce ressourcé là-bas lui permettait de faire le plein pour la nouvelle journée qui allait commencée demain, finalement Aässelya menait une vie d'apparence Humaine mais seulement d'apparence.

    Elle entreprit de traverser sur des chemins peu fréquentés, elle ne supportait pas le monde, encore moins ici, avec ses baskets, son pantalon trois quarts de couleur beige, son tee-shirt de même couleur et ses cheveux attaché en une seule queue de cheval, elle passait inaperçue. Elle monta, descendit, passant sur des passages boueux et glissant, s'arrêtant seulement un instant pour reprendre son souffle.
    Ces dans ses moments-la qu'elle repensait souvent à sa nature, à son passée et aussi à son pouvoir. Quel drôle de coïncidence de pouvoir contrôler les douleurs des autres quand soi-même la mort fut douloureuse et longue.

    [Je pense que Dieu est sadique...] pensa Aässelya, c'était ce genre de pensée qui lui revenait souvent. Elle aurait pu être Shadow finalement, elle peut facilement tuer quelqu'un si elle le voulait, une simple pression de la pensée ou des mains, le corps se convulse et puis la personne s'écroule, crie (bien souvent), pleure de douleur et le plus souvent si Aässelya veut que cela se termine, elle l'achève avec bien fréquemment, le coeur qui lâche.

    Certes c'était le scénario le plus terrible, mais Aässelya ne l'avait jamais exercé à ce point, peut être des fois, mais pas jusqu'à tuer, c'était sûrement pour ça qu'elle devenue un Ange, sa vengeance c'était transformé en pitié pour ceux qu'elle considérait comme faibles : les voleurs, meurtriers etc.

    Elle s'assit alors quelques instants, aujourd'hui tout avait changée, la guerre venait d'être déclarée, les Anges et les Shadow avaient alors perdue leurs pouvoirs qui se sont réfugiés dans de simples humains et les conséquences furent désastreuses... Aässelya n'y avait pas échappée, elle avait elle aussi perdue son don qui représentait une partie d'elle-même, la moitié de son âme si on peut dire, elle se sentait vide sans ça. Les humains croyaient que leurs pouvoirs étaient des amusements, mais les êtres ancestraux comme Aässelya savaient que c'était tout sauf un jeu enfantin, qui a vraie dire avait pu bien hériter de son don ? Quelle catastrophe allait encore arriver ? Le don d'Aässelya était quelque chose de dangereux et imprévisible et dans de mauvaises mains cela pouvait tourner rapidement au drame. Aässelya savait, elle-même avait mis plusieurs années avant de bien le contrôlée, alors un Humain...

    Elle se méfiait donc encore plus que d'habitude. Aässelya entendit alors un craquement, quelqu'un venait vers elle, elle se tourna aussi vivement qu'elle le pouvait mais l'endroit où elle s'était mise était plongée dans la pénombre des arbres et le soleil commençant tout doucement à disparaître, elle ne vit qu'une silhouette.

    « Qui est la ? » parlant avec une voix glaciale mais stricte. Aässelya faisait plutôt peur quand elle était en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vendetta-is-now.1fr1.net/presentations-validees-f13/aasse
Jude S. Anderson

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 28
Nature : Oracle
Copyright : Vane ©
Star sur l'avatar : Tom Welling
Date d'inscription : 12/06/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Voir l'avenir
Relationships ;:
Topic ;: 0FF

MessageSujet: Re: | Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas. } PV ; Jude   Ven 19 Juin - 8:29

will you stay ? stay 'til the darkness leaves
stay here with me
i know you're busy, i know i'm just one
but you might be the only one who sees me
the only one to save me
KELLY CLARKSON - Irvine
Aässelya & Jude Chapter One


    FLASHBACK ~ ON


    « Mais… Si ce que tu me dis est vrai, c’est certain que tu vas tourner la page, Jude ! », fit Constance, un large sourire aux lèvres. Assise entre les jambes de Jude sur le gazon magnifiquement vert d’un Parc. Pour sa part, Jude est adossé contre un arbre, le regard perdu dans les nœuds que forment ses pensées, entourant de manière protectrice sa fiancé. Poussant un profond soupire, Jude colle Constance encore plus contre lui, enfuyant sa tête dans le creu du cou de la blondinette, son visage perdu dans ses longs cheveux blonds à l’odeur de Vanille… Prenant une grande respiration, Jude ferme les yeux, savourant cet instant avec elle, malgré le fait qu’elle continue à parler… Il veut emmagasiner le plus de son odeur possible afin de ne plus l’oublier une fois qu’elle… Enfin. « Jude Samuel Anderson, est-ce que tu m’écoutes ? », fit-elle en se tournant légèrement vers lui, ses sourcils adorablement froncés. Levant les yeux vers elle, Jude libère un léger rire avant de prononcer, en un murmure amusé « Tu me rappelles ma mère… ». En guise de début de réponse, Constance se permet d’accorder une tape sur le bras de son fiancé avant d’ajouter « Non mais c’est sérieux, là… Si tu dis que je vais mourir, je veux que tu continues ta vie sans moi… Et ce, même si c’est avec une autre personne. Je veux que tu sois heureux, Jude… ». Baissant les yeux, Jude pousse un profond soupire avant de relâcher légèrement sa fiancé et de fixer un point invisible. Elle ne sait pas à quel point il ne veut pas que cette horrible vision se produise… Hors de question de vivre une vie sans elle ! Autant mieux lui demander de ne plus respirer, un coup partit. Sans elle, Jude n’est plus rien… Et même s’il essaie de se dire que cette vision ne se produira peut-être pas, il ne peut se mentir plus longtemps. Elle devenait de plus en plus persistante, de plus en plus omniprésente dans sa vie que même espérer devenait une tâche absurde. Elle n’a aucune idée de la douleur que lui infligent ces visions… Elle n’a aucune idée comment le simple fait de l’imaginer inerte lui brise le cœur… « Jude ?... Promet-moi que tu m’oublieras… ». Brusquement, il lève les yeux, vers Constance, qui ne semble pas vraiment au courant de ce qu’elle lui demande. Sa réponse fut sèche, froide… Brusque. « Non ». Ne pouvant garder cet air sérieux au visage, et sans oublier le fait qu’il se sent incroyablement idiot de lui avoir répondu d’une telle manière, Jude reprend enfin… « Tu ne sais pas ce que tu dis Const— » avant de se faire couper la parole d’un « Considère-le comme mon vœux de mourante… Jude je veux que tu tournes la page ! Je veux que tu continues ta vie ! Oublies-moi, promet-le ! Allez !! », insiste la blondinette. L’oublier ? Il ne veut pas. Il refuse de faire de Constance le fruit d’un souvenir. « Allez… Il va faire noir bientôt… »…


    FLASHBACK ~ OFF


    Assis aux pieds d’un arbre, Jude fixe un point invisible sur le gazon vert en se remémorant les souvenirs de Constance. Souvenirs qui rouvrent d’anciennes blessures qu’il croyait cicatrisées. Jude n’a jamais promis à Constance de l’oublier, toutefois il s’est promis de ne plus souffrir, de tourner la page et ainsi de l’oublier par sa propre volonté envers lui-même. Voilà pourquoi il a retiré son alliance et pourquoi il l’a abandonné sur la tombe de sa femme. Si seulement le visage de Constance n’est pas continuellement entrain de s’effacer de sa mémoire… Si seulement il pouvait retracer ses traits dans sa tête, ou du moins se souvenir de sa voix, de son rire… Si seulement il ne pouvait que se souvenirs des petites choses comme son odeur, la douceur de sa peau, le goût de ses lèvres… Si seulement il pouvait se remémorer ces petites choses-là, Jude se sentirait… Mieux. Mais s’il se souviendrait de ces choses-là, pensez-vous alors qu’il serait assis aux pieds d’un arbre, les bras entourant un vide, entrain de se faire délibérément du mal en rouvrant ses cicatrices qu’il croyait perdues ?... Non. Sa tentative de l’oublier est vouée à un véritable échec et il le sait, voilà pourquoi il se permet de se perdre dans une nostalgie plus que douloureuse.

    « J’accepterais un signe, maintenant… », dit-il en levant les yeux vers le ciel, le ton suppliant presque. Rares sont les moments où Jude est aussi… Vulnérable. Il a attendu l’apparition de sa femme depuis le premier jour de son départ… Comme pour lui dire que tout ira bien, comme pour l’assurer que la vie mérite d’être vécue, comme pour le convaincre de continuer… Mais rien. Aucune apparition, ni même un simple petit signe… Le regard fixé sur le ciel d’un bleu aux teintes orangées, Jude replonge dans le vaste océan que porte ses pensées… Le soleil doit être entrain de saluer la population de Sydney à présent. Ce qui fera alors plus de deux heures que Jude est assis à ce même endroit de la forêt. La forêt a toujours emmené Jude dans un monde apaisé, un monde silencieux, loin de tous problèmes… Un monde où il pouvait voyager dans ses pensées, ses souvenirs, sa vie en toute tranquillité et aisance, sans avoir les remords qu’il aurait dans un autre endroit. Étrange, non ? Mais parfois, nous avons besoin d’un seul et unique endroit où nous nous sentons incroyablement.. Libre comme l’air. Fermant les yeux, il se perd dans le silence de la forêt, oubliant tout ce qu’il y autour de lui… Jusqu’à ce qu’il entend des pas derrière lui… Constance ?... Ouvrant les yeux rapidement, il tourne la tête vers la source de ce bruit… Due à la noirceur de la forêt, Jude n’arrive que très difficilement à cerner la silhouette de la personne qu’il voit… Tout ce qu’il sait c’est qu’il s’agit d’une silhouette féminine. Une lueur d’espoir brillant dans ses prunelles à la couleur de la mer, Jude se lève rapidement et suit cette étrangère, peut-être sa femme, subtilement. Et si c’était elle ?

    Se morfondant parfaitement avec le silence de la forêt, Jude continue à suivre cette femme… Habituellement, il ne ferait jamais quelque chose comme ça. Suivre une femme ?! Non mais il a l’air d’un prédateur ! Mais s’il ne la suivait pas, surtout avec cet espoir qui ne cessait d’augmenter en lui, il se détesterait. Alors que sa tentative de rester silencieux fonctionnait à merveille, il a omis de regarder où il allait, ainsi pilant sur un morceau de bois. Serrant les poings, il porte son regard sur le sol où il a pilé et entend alors une voix féminine, levant alors les yeux vers elle. Cela n’a pris que l’espace d’une seconde et demi avant que l’espoir qui habitait son regard ne le déserte cruellement par le timbre de cette voix. « Qui est là ? », prononce-t-elle avec rudesse, comme pour se protéger d’un étranger, conclut le jeune homme. Cependant, bien que pour la jeune femme, ce soit la première fois qu’elle le rencontre, pour Jude, elle n’est pas une étrangère. En effet, il y a de cela quelques jours, Jude eut sa première vision par rapport à elle… Et pour la première fois depuis qu’il a ses visions prémonitoires, il réussit à bien cerner un visage.. Si bien qu’il l’a même parfaitement dessiné. Les traits, les yeux, les lèvres.. Celles d’un ange. Bien que Jude ignore la nature de cette femme, il la trouve comme il a trouvé Constance la seconde où son regard s’est plongé dans le sien : conquis. Comment va-t-il réagir si elle lui dit sa nature angélique ? Partirait-il, dégoûté ? Ou, au contraire, resterait-il par intrigue ? Ce regard de désolation qu’il lui porte à présent se transformera-t-il en regard haineux ? Car, pour Jude, les êtres magiques ne sont que des êtres qui abusent de leurs pouvoirs… Pour lui, Ange comme Shadow, qu’ils aient leurs pouvoirs ou qu’ils – leurs pouvoirs - aient été cruellement enlevés par la guerre qui a été déclenchée entre eux, pour Jude c’est du pareil au même : l’égoïsme. Toutefois, il ne devrait absolument pas généraliser. Pas du tout.

    Affrontant le regard strict de la jeune femme, Jude hoche vivement la tête d’un signe négatif avant d’avancer d’un pas. Finalement, il reste immobile tout simplement parce qu’il a le pressentiment que s’il s’avance d’un autre pas, il va se faire tabasser par cette femme qui a un regard a tuer. « Je… Je vous ai déjà vu dans une vision.. », prononce-t-il rapidement, pour sa défense. « Idiot », marmonne-t-il en baissant les yeux. Il les relève aussitôt puis corrige sa première phrase, plaçant ses deux mains devant lui comme pour la calmer, et secrètement pour sa propre défense. « Je m’appelle Jude… Et ce que je voulais dire c’est que… J’ai des dons de prémonition et… Bah je t’ai vu quelques fois dans mes visions… »., dit-il maintenant sur un ton beaucoup plus rassuré et beaucoup plus calme. Étrangement, Constance ne domine plus ses pensées… Même qu’il n’y pense même plus. « N’ayez pas peur, ne soyez pas défensive… Je ne vous ferai aucun mal… Promis. », prononce-t-il alors, la sincérité peinte sur ses traits. Malgré le fait qu’elle puisse difficilement voir le visage du jeune homme, la sincérité déborde par le ton de sa voix.. Impossible de se tromper, Jude n’a absolument rien d’un prédateur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aässelya S.Tamblyn
    A.S « Memory of an Angel »

avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 27
Nature : Ange ;
Copyright : Petite Prune ;
Star sur l'avatar : Erica Durance ;
Date d'inscription : 19/04/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Contrôle de la douleur ;
Relationships ;:
Topic ;: 0N

MessageSujet: Re: | Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas. } PV ; Jude   Sam 20 Juin - 13:36

    Aässelya se releva brusquement quand elle entendit cette inconnue s'avança encore, elle fronça les sourcils un peu plus pour essayée de deviner son visage, c'était un homme, elle en était sûre et certaine, sa façon de marcher ainsi que sa carrure ne laissait planée aucun doute là-dessus. Elle se tenait la debout prête à lui bondir dessus s'il s'avança d'un peu trop près.
    Aässelya était ainsi, vraiment agressive et presque méchante d'apparence, mais à l'intérieur se cachait réellement une envie d'aider les autres même avec tout cela c'était passée quand elle était encore humaine, Aässelya était une personne sincèrement bienveillante et avait toujours ou presque défendue la cause des Humains alors que ceci aujourd'hui se retournait contre eux, elle avait bien obligée de choisir le camps des êtres ancestraux (les Anges & Shadows) pour sa survie et tous ceux de son espèce, oui obligée, car au fond d'elle, elle savait que tous les Humains n'étaient pas mauvais.
    Le jeune homme continua à avancer avant de s'immobilisée, Aässelya n'arrivait toujours pas à bien distinguée ses traits de visage, elle se demandait plutôt « Qui était-il ? » et surtout « Que lui voulait-il ? ». Elle fouilla discrètement dans sa poche arrière, pour tenir un petit couteau de chasse qu'elle avait achetée dans une boutique du coin de la ville, depuis la perte de ses pouvoirs, elle s'était améliorée en s'entraînant chez elle au combat rapprochée, s'était sa façon à elle de sentir en sécurité dans un monde devenu presque fou.

    Et puis il prononça quelques mots qu'Aässelya compris immédiatement « Je... Je vous ais déjà vu dans une vision... ». C'était un Oracle, Aässelya les connaissait bien, ses humains avec ses dons de prémonition, mais depuis le début de la guerre Aässelya avait entendu parlée que certains s'étaient retournées contres les Anges & Shadows et qu'ils aidaient certains Humains qui avaient des intentions mauvaises.

    « Je m'appelle Jude... Et ce que je voulais dire c'est que... J'ai des dons de prémonition et... Bah je t'ai vu quelques fois dans mes visions... » Sa voix se calma, parlant moins vite, Aässelya le devina tout de suite, mais elle n'était pas encore en confiance, de quels côtés était il ? Au fond peut être il n'était pas mauvais ? Cela ne sembla pas calmé Aässelya, elle se méfiait, devenait peut être un trop paranoïaque, elle était un Ange, seule sans pouvoir au milieu d'une Forêt, devant un Oracle qui disait l'avoir dans ses visions, oui et alors ?
    « N'ayez pas peur, ne soyez pas défensive... Je ne vous ferai aucun mal... Promis. »

    Pour l'instant Aässelya n'avait pas prononcé un seul mot, elle l'avait juste écouté tenant de sa main toujours son couteau et prête à se défendre si la situation dérapait, elle lâcha légèrement son outil de défense, bon ok, s'il avait voulu l'attaqué peut être il lui aurait épargné des détails inutiles comme son prénom et qu'il avait eu des visions d'elle. Aässelya essaya de se calmer un peu à son tour et se redressa légèrement pour lui tenir tête, elle s'avança même de quelques pas pour distinguer son visage.

    « Je me méfie assez des Inconnus qui surgit en plein milieu d'une Forêt venant de nulle-part » Tout en parlant elle continua à s'avançait.

    « J'espère avoir votre parole, de toute façon si vous tentez quelque chose vous le regretterez soyez en sûr... »

    Elle distingua enfin son visage, un brun aux yeux bleus-ciel, grand, plus grand qu'elle qui la dépassait d'une bonne tête au moins, d'une carrure imposante.
    « Il ressemble à Ezéquiel... » Elle pensa à son mari, juste une pensée qu'elle chassa immédiatement.

    « Que me voulez-vous ? » Et puis elle rajouta comme si elle tentée d'instaurée un lien de confiance.

    « Je...Je m'appelle Aässelya, prénom certes bizarre et peu commun, mais on s'y fait avec le temps... .. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vendetta-is-now.1fr1.net/presentations-validees-f13/aasse
Jude S. Anderson

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 28
Nature : Oracle
Copyright : Vane ©
Star sur l'avatar : Tom Welling
Date d'inscription : 12/06/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Voir l'avenir
Relationships ;:
Topic ;: 0FF

MessageSujet: Re: | Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas. } PV ; Jude   Sam 27 Juin - 2:19

    La guerre a crée un nuage de chaos au dessus de la ville de Sydney. Alors que la population vivait en harmonie, du moins c’est ce que pensait Jude, voilà que les Anges et les Shadow se font, pour certains, arrachés leur pouvoirs afin de les voir transmit chez des êtres humains et utilisés à des frais qui ne sont absolument pas les bons. Plusieurs tentent de tout conquérir, donc une quête de pouvoir et de domination, tandis que d’autres sont affolés par leurs nouveaux pouvoirs et ne savent pas ce qu’ils font avec ça. Chez les oracles, il y a des gens qui aident délibérément les humains afin d’obtenir le pouvoir, et d’autres, comme Jude, qui ne font que regarder, les bras croiser, et ne rien faire contre les attaques. Alors quand il dit « N'ayez pas peur, ne soyez pas défensive... Je ne vous ferai aucun mal... Promis. », il ne raconte pas de mensonge, c’est parce qu’il ne lui veut réellement aucun mal. Et de toute façon, même s’il a beau détesté les Anges et les Shadow, il réalise qu’il ne peut laisser cette jeune femme s’il s’avérait qu’elle fasse partie d’un de ces clans. Après tout, ce n’est pas indiqué sur son front qu’elle est un Ange ou un Shadow, peut-être qu’elle est une humaine comme tous les autres !... ou peut-être qu’elle ne l’est pas. La seule chose que Jude sait réellement est qu’il ne quittera pas… Que leur avenir lui a été tracé dans ses visions et qu’il ne peut rien y faire… Rien ne peut changer ce qu’il leur est réservé. Rien.

    Après lui avoir raconté son don comme pure et légitime défense, après lui avoir dit son prénom, lui avoir promis qu’il ne lui voulait aucun mal, il s’attendait tout de même à une réponse de la somptueuse femme qui se trouvait devant lui. Ne serais-ce qu’un simple « D’accord » et cela aurait fait le bonheur de Jude. Mais rien… Leur silence se mêlait au silence de la forêt, meurtrier, méfiant, noir. La main agrippé sur un objet que Jude n’arrive pas très bien à cerner, la jeune femme baisse ce qui semble être une arme pour enfin se redresser et s’avancer vers lui. * Bon… Enfin elle a comprit que je ne voulait pas sa mort.. * pensa l’américain. C’est vrai non ? Pourquoi est-ce qu’il perdrait son temps à lui parler de choses clairement inutiles alors qu’il a pour but de l’anéantir ?! Non, il ne perdrait pas son précieux temps comme ça. Mais, alors qu’il s’habituait au silence, cette voix qu’il a appris à aimé dès le premier son se fait entendre. « Je me méfie assez des Inconnus qui surgit en plein milieu d'une Forêt venant de nulle-part », dit-elle tout en s’avançant vers le brunet qui reste immobile. Jude ne cherche pas à la brusquer, à l’alarmer ou à la provoquer d’une quelle conque manière … Tout ce qu’il souhaite c’est de garder une relation basée sur la paix avec cette femme devant lui. « Je sais je .. C’est difficile à expliquer… Mais croyez-moi.. » fit-il avec sincérité. C’est très difficile pour Jude d’avouer ses visions surtout si elles consistent deux corps aussi proches qu’il l’avait vu. Non seulement il est mal à l’aise mais ça met l’interlocutrice mal à l’aise et il ne veut pas faire ça.. Surtout pas avec elle.

    Elle s’avança encore plus vers lui ce qui résulte à une très fine distance séparant le corps figé de Jude et le corps de son interlocutrice. À cet instant, il oublie Constance. Il oublie la couleur de ses yeux, il oubli ce qu’elle aimait manger, il oubli son rire, son odeur, tout d’elle alors qu’il plonge son regard dans les yeux de cette femme qu’il a vu à de multiples reprises dans ses visions. Cette femme qui a su le charmer dès la seconde où elle est apparue dans sa tête. Et parlant de cette vision, tout était clair, tel un vrai film qui défilait devant ses yeux… Tout était trop clair. Bien qu’il ne voyait que les parcelles, tel un film en mode avancé, il a su reconnaître son visage, ses yeux, ses cheveux, ses lèvres. En tout cas, le message y était aussi… Il pouvait sentir sa peau sur la sienne, la caresser avec une délicatesse sans artifices, il pouvait goûter à ses lèvres qu’il fixe à présent, les ravir d’une multitude de baisers. Il revoyait défiler cette vision devant lui alors qu’il la regarde, la fixe, la détaille et l’analyse. * Elle n’a rien de Constance * , pense Jude alors qu’il lève les yeux vers les prunelles de la femme en face de lui. « Que me voulez-vous ? », lui demande-t-elle alors, et il sent une approche de confiance dans ses paroles. Enfin, elle tente une approche de confiance, malgré son air froid. Mais Jude ne peut rien dire… Enfin, pas pour l’instant. Il baisse les yeux puis pousse un profond soupire « Votre bien. Écoutez… C’est difficile pour moi de vous raconter ma vision… Tout ce que je peux vous dire c’est que nous serons… Liés... Ouais… Liés. », il lève ensuite les yeux pour rencontrer le regard de la femme. Son regard ne se détourne pas, il ne veut pas regarder ailleurs. Il veut se perdre dans l’immensité de l’océan que porte les yeux bleus de cette femme, et ne jamais crier aux secours. Il veut y lire dans ses yeux, il veut la comprendre, lui parler… Tel qu’il lui a été indiqué dans sa prémonition.

    Plongeant ses mains dans les poches de son pantalon, Jude regarde enfin ailleurs, jugeant qu’il devrait arrêter de la fixer. Le regard à présent posé vers le ciel dont les nuages commençaient tranquillement à monopoliser, à dominer. De gros nuages gris, aussi foncé que la nuit. Jude peut rapidement sentir une tempête. Il baisse les yeux vers elle et puis réalise que, malgré le fait qu’il l’ait vu à de multiples reprises dans ses visions, et qu’il lui parle en ce moment, il ignore encore son prénom. Il faut croire que Jude était obnubilé par autre chose.. « Vous ne m’avez pas encore dit votre prénom.. », fit-il avant de s’éloigner de la jeune femme, ne pouvant rester aussi proche d’elle. Pas que ça le répugne, mais il se trouve absolument incapable de rester aussi proche d’elle, sachant très bien comment cette rencontre va aboutir. Or, Jude s’éloigne un peu plus de la jeune femme afin qu’il puisse respirer… « Et ne me dites pas que je devrais le savoir si je vous ai vu dans une vision, ou un truc du genre… Ça ne fonctionne pas comme ça… », l’avertit alors le jeune homme alors qu’il penche légèrement la tête vers l’arrière, prenant une grande respiration d’air frais. « Je...Je m'appelle Aässelya, prénom certes bizarre et peu commun, mais on s'y fait avec le temps... .. ». Dos à elle, Jude redresse sa tête et pivote vers elle afin de la regarder en face. Il hoche négativement la tête, un sourire en coin aux lèvres « Bizarre ? Non… Du tout. C’est vraiment un beau prénom, Aässelya… Peu commun, certes, mais original. », dit-il avant de croiser les bras. Il entrouvre la bouche afin de dire quelque chose mais se fait couper la parole par une goutte de pluie qui lui tombe sur la main. Baissant les yeux sur cette goutte d’eau et voit que ses vêtements se tachent rapidement de petits points noirs, signe que la pluie s’élève tranquillement. Il lève les yeux vers Aässelya et puis sourit légèrement avant de dire « Je sens qu’il va y avoir une tempête. »… Mais il n’a aucune envie de la laisser partir… Surtout pas seule et encore moins sous la pluie. Et puis, avant même qu’il prononce qu’ils doivent quitter, la pluie battante se met à tomber sur la population de Sydney. « Merde », murmure Jude avant de s’avancer rapidement vers Aässelya et de lui prendre la main dans la sienne afin de partir rapidement en direction d’un endroit très précis. Il tourne la tête vers elle quelques fois et lui dit, assez fort pour qu’elle entend, « Ne inquiétez pas, suivez-moi », tout en évitant les arbres. Après quelques interminables minutes de course, ils arrivent dans une petite cabane abandonnée. « On est mieux de rester ici, le temps que ça passe.. », dit Jude en passant ses mains dans ses cheveux pour retirer l’eau, essoufflé et surtout trempé de la tête aux pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: | Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas. } PV ; Jude   

Revenir en haut Aller en bas
 
| Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas. } PV ; Jude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La flèche qui ne perça pas que l'oeil de boeuf (Pv Camelle)
» Emilie de Vendières ◘ Le chirurgien doit avoir un oeil d'aigle, un coeur de lion et une main de femme
» Votre oeil en tapinois me dérobe mon coeur. [Terminé]
» Un regard perçant en plein coeur.
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VENDETTA © :: « Le monde est sa propre magie . » :: • Forêt-
Sauter vers: