VENDETTA ©
Bien le bonjour , ou bonsoir .

Bienvenue sur Vendetta . Sachez qu'il s'agit d'un forum RPG basé sur un monde fantastique et futuriste . Nous sommes à Sydney en 2087 . Le monde magique s'apprête à rentrer en guerre contre les Hommes . Anges , Shadows , Modificateurs & Oracles , ils seront tous de la partie .

Nous demandons 15 lignes de RP . Nos présentations sont rapides . Nous aimons la bonne ambiance . Nous recherchons des gens motivés pour jouer CAM GIGANDET & KELLAN LUTZ <3

Rachael Taylor , Alex Pettyfer , Kirsten Dunst , Sarah Michelle Gellar , Kristin Cavallari , Dave Annable , Matt Dallas , Paul Walker et encore pleins d'autres avatars sont libres .

N'hésitez plus <3
Le Staff .



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Si vous désirez reste sur Vendetta, n'oubliez pas de vous recenser en envoyant un mp à un des Admin. Cordialement, Surfey.
http://vendetta-is-now.1fr1.net/annonces-f2/a-lire-recensement-avertissement-t453.htm#7845

Partagez | 
 

 ◘ This Broken Heart {PV|

Aller en bas 
AuteurMessage
Estephèn J. Màllaway

avatar

Masculin Nombre de messages : 24
Age : 35
Nature : Shadow
Copyright : © HEROIN
Star sur l'avatar : Dave Annable <3
Date d'inscription : 17/06/2009

- I'm not a stupid Wich ;
Pouvoir ;: Contrôle des rêves
Relationships ;:
Topic ;: 0N

MessageSujet: ◘ This Broken Heart {PV|   Mer 24 Juin - 1:05




    © MaquiZZ
    PV. Siàna A. Luthià



    FLASHBACK .
    o7 Mai 2oo6



    SIANA▬ « Plus vite ! J’ai envie de pipi ! »


    Cette plainte ne manquait vraiment pas d’air, ou du moins, cela aurait était vrai si la jeune femme n’avait pas eu quelques grammes d’alcool de surplus, dans son sang. Perchée à califourchon sur le dos d’Estephèn, un garçon qu’elle comptait dans ses connaissances depuis peu de temps, elle ne se priva pas de lui frapper maladroitement la tempe avec la bouteille de Champagne qu’elle tenait mollement enfermée dans sa main droite, signe de son impatience. Comment s’étaient-ils retrouvés ainsi ? Siàna avait voulu lui montrer sa conception de l’amusement et de la fête, lui avait voulu l’épater en lui concoctant tous les cocktails auxquels elle voulait absolument goûter, allez savoir pourquoi. Pourquoi chercher midi à quatorze heures ? Après tout. Après une bonne douzaine de verres chacun, Siàna avait déclaré qu’il était tant d’aller prendre l’air, et il l’avait suivi, sans manqué d’embarquer une bouteille de Champagne avec eux, fameuse bouteille qui leur tenait à présent compagnie. Ils avaient marchés un moment dans les rues désertes de Sydney, alors qu’il était environ trois heures du matin, et s’étaient lancé dans un dialogue quelque peu incohérent et former de mots totalement inexistant. Cette nuit-là, ils auraient pu réinventer la langue Américaine, publier un dictionnaire à leurs effigies. Au bout de quelques minutes à déambuler sous le clair de lune, Siàna eu fini par se plaindre que ses chaussures à talons aiguilles là faisait souffrir le martyre. Elle avait exigé d’Estephèn qu’il là porte. Ce dernier, rendu excessivement euphorique par son taux d’alcool, avait considéré cette exigence comme une occasion qui se refuserait pour rien au monde. En effet, il était concevable qu’ils vous semblent pathétique mais ils avaient tout de même le mérite de s’en fichtre complètement. L’avis des autres leur passé bien au dessus de la tête, pour cette fois.


    SIANA▬ « Euh, alors… Je n’ai jamais trop bu ! », s’exclama soudain Siàna d’un ton enfantin, qui croyait désormais que le but du jeu était d’énumérer le plus de situation possible qui lui permettrait de boire.
    ESTEPHEN▬ « Hey, donne-moi la bouteille ! T’es une tricheuse, c’est à moi de picoler ! »
    SIANA▬ « Tais-toi, crétin, ou je te fais pipi dessus ! », rétorqua-t-elle.
    ESTEPHEN▬ « Si tu tiens à marcher toute seule, t’es sur la bonne voie… », bafouilla-t-il, illustrant à merveille la petite confession qu’il lui avait faite, avant d’être complètement ivre. A savoir, qu’il était du genre à perdre sensiblement sa conjugaison, une fois bourrée.
    SIANA▬ « Je te rappelle que le but du jeu, c’est de boire. »


    Il était d’ailleurs aisé de constater que jamais elle n’aurait dérogé la règle. Estephèn gigota tel un vermisseau empaqueté, dans l’espoir de récupérer la bouteille, bientôt vide, à leur grand désarroi. Il agitait ses bras dans tous les sens, très peu précis dans sa tentative de récupération de la bouteille. Siàna n’eut d’autre choix que de renforcer sa prise autour de son cou, à l’aide d’une seule main, pour ne pas finir dans la tombe qui n’était pas achevée d’être creusée, juste derrière eux. Oui, vous ne rêvez pas, ils avaient inconsciemment marché jusqu’au cimetière de la ville. Estephèn était trop occupé à rire sans raison, tout en essayant de s’emparer de cette fichue bouteille, voilà comment il perdit l’équilibre. Siàna qui voulu protéger la bouteille de Champagne, se retrouva finalement étalée sur la pelouse, avec Estephèn qui surplombé son visage, un sourire fendu jusqu’aux oreilles. Comme s’il avait s’agit d’une évidence les concernant, le jeune homme se pencha un peu plus en avant, afin de bénéficier du loisir de déposer un doux baiser au niveau de la commissure des lèvres de sa camarade de beuverie. Cette dernière, son envie de pipi visiblement soudainement envolée, répondit à ce baiser avec un peu plus de présence. Ils étaient tombé amoureux l’un de l’autre, cette nuit-là, dans ce cimetière morbide.


    FLASHBACK OFF .


    Estephèn J. Màllaway
    « A mon frère,
    Qui n’aurais pas aimé être considéré comme un héro. »
    o2 Mars 198o – 13 Mai 2oo6



    Estephèn se tenait debout, en retrait, immobile, à lire et relire les inscriptions gravée sur sa plaque tombale. Oh, quel privilège d’assister à tel spectacle. Il était face à cette fameuse tombe qui, à l’époque des faits, n’était pas entièrement creusée. Aujourd’hui, comble de l’ironie, il pouvait être fier de constater que cette fameuse tombe était celle qu’on lui avait gardée bien au chaud, en attendant qu’il brûle dans les flammes de l’Enfer. Il était assez étrange de se trouver dans une nouvelle enveloppe charnelle tandis que, sous terre, il pouvait se représenter son ancienne dépouille qu’on avait jetée dans ce trou, le jour de son enterrement officiel. Hélas, que voulez vous ?


    ESTEPHEN▬ « Rien ne se passe jamais comme on l’aurait espéré. Pas vrai, fille d’Eve ? », chuchota amèrement Estephèn qui jeta un regard noir en direction de la silhouette agenouillée, prêt de sa tombe, située sous un vieux saule pleureur.


    Il l'aurait reconnu entre mille, il s'agissait de Siàna. Il savait, dès le départ, qu'il là trouverait ici. Seulement, comment l'aborder ? Il l'aimait encore mais pendant toutes ses années, ses questions étaient sauvagement resté en suspend, rompant son esprit de fatigue. Il avait vagabondé, impuissant, dans les Limbes, pendant quatre ans. Vider, vider et le coeur ravagé de solitude, d'incompréhension. Avait-on voulu le punir pour avoir découvert le poteau rose ? Pour avoir pêché ? Et s'il ne s'était jamais rendu au cimetière, le jour de sa mort, quelle aurait été sa vie, au jour d'aujourd'hui, s'il n'avait jamais découvert la tombe de sa bien aimée ? Aurait-il eu le courage de demander la main de Siàna ? S'il avait cessé de l'aimer ? Non, pas une seconde, mais cet amour lui semblé s'être transformé en une prison aux barreaux indestructible. Il n'avait su pourquoi : La peur de l'engagement ou autre chose...


    ESTEPHEN▬ « Ne me dis pas que tu es venu te receuillir sur ma tombe ? », furent les toutes premières paroles qu'il prononàa pour Siàna, depuis longtemps.


    Il ne savait pas vraiment si elle aurait reconnu son âme, dans cette enveloppe charnelle flambant neuve qu'on lui avait confectionné, ni même si elle avait deviné sa présence depuis déjà quelques minutes, ni même ce qu'elle était, au juste. Estephèn fit tirailler entre l'envie de la serrer fort contre lui, de retrouver son odeur famillière, et l'envie de la désigner comme responsable d'un acte sur lequel il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Avait-elle, elle aussi, passé plusieurs années de son existence dans les Limbes, à se poser des questions ? Mais alors, comment était-elle morte ? Ne sachant pourquoi un sentiment de colère l'envahit soudain, lentement mais fidèlement, les mots dépassèrent le seuil de ses lèvres sans qu'il ne puisse les retenir à temps, avant qu'ils ne blessent :


    ESTEPHEN▬ « Laisse-moi deviner, tu es morte d'ennui devant la tombe de ton premier amant, c'est ça ? Ne t'inquiète pas, cela n'aura aucune raison de se reproduire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
◘ This Broken Heart {PV|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» w/ AURELIA • you can't break a broken heart.
» Naranja Luz d'Alvarez ~ Je doute de ce que je sais, je me doute du reste.
» Broken Heart
» [CSO n°1] Broken Heart et Anne ~ Viens, on va s'envoler au dessus des étoiles....
» [Fic] Broken Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VENDETTA © :: « Le monde est sa propre magie . » :: 
▬ south sydney ; the heart
 :: • cimetière
-
Sauter vers: